Avenue Franklin Roosevelt, 112 b.5 - 1050 Bruxelles
+32 2 340 16 39 - -

Seniors : et si vous accueilliez un étudiant koteur chez vous ?

Le logement intergénérationnel connaît de plus en plus de succès auprès des étudiants et des seniors. Chacun semble en effet y trouver des avantages. La solution vous tente ? Foncez, c’est même possible si vous avez vendu votre bien en viager !

Quand les seniors accueillent un étudiant koteur chez eux

Pour un étudiant et sa famille, le kot représente une part importante du budget des études : en moyenne 500 € par mois, et parfois plus ! Depuis quelques années, une formule plus économique a vu le jour, le « kot intergénérationnel ». Concrètement, un étudiant (entre 18 et 28 ans) en quête de logement s’installe chez un senior (à partir de 50 ans).

 

Une formule win-win

 

Le premier avantage de cette formule est son prix. Généralement, le loyer ne pourra excéder 300 €. Il pourra même être moindre (180 €) si l’étudiant opte pour une formule « Services », c’est-à-dire qu’il rendra, en plus du logement, de menus services au senior 5 heures par semaine (faire les courses, sortir les poubelles, initier le senior à Internet, l’accompagner chez le médecin, etc.). Bref, tout le monde y gagne : l’étudiant réduit son budget logement et le senior bénéficie d’une rente supplémentaire.

 

Vous avez vendu votre bien en viager ? Rien ne vous empêche d’accueillir un étudiant si vous avez vendu votre bien en viager occupé et que vous en avez l’usufruit. Dans ce cas, vous êtes en effet libre de louer votre bien vendu en viager, en tout ou en partie. Par contre, si vous ne bénéficiez que d’un droit d’usage et d’habitation, il vous faudra alors demander l’accord du propriétaire du bien.

 

400 binômes en 2017

 

Si le principal avantage pour l’étudiant et le senior est financier, la formule a bien d’autres attraits. D’abord, un enrichissement mutuel. Et puis, c’est aussi une façon pour le senior comme pour l’étudiant d’éviter la solitude, de se sentir plus en sécurité et d’ajouter de la convivialité dans la vie de tous les jours.

 

L’asbl 1 toit 2 âges a une expertise de plusieurs années dans la mise en contact d’étudiants et de seniors attirés par le concept. En 2017, ce sont près de 400 binômes qui ont cohabité en Wallonie et à Bruxelles. Et selon une étude menée par l’asbl, 97% des répondants recommanderaient le service.

 

1 Toit 2 âges est aujourd’hui présente à Bruxelles mais aussi à Louvain-la-Neuve, Gembloux, Namur, Mons, Charleroi, Tournai, Liège – Ans et Marche-en-Famenne.

 

Pour plus d’informations sur les projets intergénérationnels en général, vous pouvez également consulter le site www.intergeneration.be.