Vieillir mais pas tout seul !

Une enquête sur la solitude et l’isolement social des personnes âgées en Belgique. Les seniors qui vivent à domicile souffrent moins de la solitude que les personnes âgées en maison de repos. Un senior avec plus de revenus se sentira moins seul.

« La Fondation Roi Baudouin considère la solitude et l’isolement social des personnes âgées comme d’importants défis…et publie ce rapport d’étude, basé sur une enquête menée auprès de plus de 1.500 personnes de plus de 65 ans en Belgique, seniors vivant seuls à domicile mais aussi personnes âgées séjournant en maison de repos et de soins. »

Voici quelques conclusions :

– La tendance à associer l’isolement avec la vieillesse est partiellement fondée. L’enquête confirme que les personnes âgées de plus de 85 ans sont plus isolées socialement que les seniors plus jeunes.

– Le fait d’être bien armé socialement est déterminé entre autres par le capital économique des personnes âgées. Le pourcentage de seniors socialement bien armés s’élève à seulement 26% chez les seniors qui bénéficient d’un revenu du ménage inférieur à 1.000 euros; il grimpe avec le revenu jusqu’à 55% chez les seniors qui bénéficient d’un revenu supérieur à 2.000 euros. La proportion de personnes isolées socialement atteint même 40% dans le groupe disposant du niveau de revenu le plus bas, contre 15% chez les seniors bénéficiant des revenus les plus élevés.

– Le nombre de seniors socialement bien armés est plus élevé chez les personnes âgées à domicile que chez les personnes âgées en maison de repos et de soins.

– Si le pourcentage de personnes âgées solitaires se maintient au même niveau en Belgique, cela signifie concrètement que d’ici 2020, notre pays comptera plus d’un million de personnes âgées solitaires.

Réalisation : Ipsos en collaboration avec deux partenaires académiques, LUCAS-KU Leuven et le Département des Sciences de la Santé publique de l’Université de Liège.

Vieillir mais pas tout seul !
Evaluez cet article