Comment retrouver l'historique de sa maison ?

Comment retrouver l’historique de sa maison ?

Comment retrouver l'historique de sa maison

Quelles sont les étapes à suivre pour retrouver l’historique de sa maison ? Très attachés à leur propriété, les belges deviennent de plus en plus friands de l’histoire immobilière. En 2016, l’Institut du patrimoine wallon a publié un guide des sources relatives au patrimoine immobilier privé pour aider les propriétaires à retracer l’histoire de leur maison.

Concrètement, comment retrouver l’historique de sa maison ?

Retrouver l’historique de sa maison n’est pas si simple et demande beaucoup de recherches. Voici les étapes à suivre :

  • Consulter l’acte de transfert de propriété. En effet, tout propriétaire possède, en règle générale, ce document. Cet acte contient le numéro de la parcelle cadastrale, le détenteur antérieur et le nom de son notaire. Il constitue le premier élément de votre recherche. Il faudra continuer vos fouilles dans les protocoles notariés et les archives de la Documentation Patrimoniale pour pouvoir remonter de propriétaires en propriétaires.
  • En ce qui concerne l’histoire du bâtiment et son assignation, vous pouvez vous informer à la commune où un dossier de permis de bâtir existe peut-être. Ce dossier recense toute construction ou transformation importante. L’utilité de ces fichiers : l’accès à des renseignements relatifs à la distribution des pièces qui pouvaient, par exemple, être utilisées comme cabinets médicaux.
  • Si vous souhaitez réellement connaître les anciens occupants de votre maison, votre commune offre la possibilité de consulter les registres de population. Bien sûr, ils ne sont pas consultables par n’importe qui : pour les registres de population clôturés depuis moins de 120 ans, vous devrez introduire une demande motivée auprès de la commune (dans laquelle vous déclarez que les informations ne seront utilisées qu’à des fins généalogiques, historiques ou scientifiques et citez les éventuelles publications dans lesquelles ces informations seront utilisées). Les registres clôturés depuis plus de 120 ans, eux, peuvent être consultés librement.
  • Après la Seconde Guerre mondiale, 900 000 dossiers de demandes d’indemnisation de biens ont été introduits. Ceux-ci sont conservés dans les archives de l’Administration des Dommages de Guerre aux biens privés. Peut-être votre habitation s’y trouve-t-elle…
  • Les archives photographiques et iconographiques, cartes de dîmes, livres de fiefs, documents comptables, etc. représentent également des sources pour vos recherches.

Lors de chaque vente, Viagerbel constitue un dossier qui contient : le titre de propriété, le plan cadastral du terrain, le plan du bien et l’historique des travaux (dans le but d’établir un Dossier d’intervention ultérieur -DIU-). De précieuses informations pour commencer vos recherches généalogiques !

Pourquoi retracer l’histoire de sa maison ?

Que peut-on découvrir grâce au passé de son habitation ? Pourquoi retracer l’histoire de sa maison ?

  • Les numéros de cadastre permettent de consulter les plans cadastraux. Vous pouvez obtenir ces derniers à la Direction régionale du Cadastre ou aux Archives générales du Royaume. Ainsi, vous pourrez observer la taille de la parcelle de terrain mais également la forme et la taille du bâtiment. Au fil des années, vous verrez les différentes modifications sur plans et la division ou l’agrandissement de la portion de terrain.
  • Grâce à ces plans, vous pourrez aussi déduire quelques conclusions à propos des anciens propriétaires. Si on observe que l’habitation s’est agrandie, on pourra en conclure qu’ils étaient plus fortunés, par exemple.
  • Des associations ou centres d’archives architecturales possèdent de nombreuses photographies de maisons. Ces photographies deviennent très intéressantes lorsqu’on découvre l’ancien propriétaire en train de poser fièrement devant sa façade ou sa cheminée, par exemple.

La généalogie immobilière : la nouvelle tendance en Belgique

Déjà en vogue en France et en Grande-Bretagne, la généalogie immobilière attire de plus en plus de propriétaires en Belgique. Les belges accordent beaucoup d’importance à leur maison. Posséder une propriété, c’est en quelque sorte une fierté, un aboutissement dans la vie. Cet attachement explique sûrement ce souhait d’en apprendre davantage sur le passé de sa maison. Mais ne peut-on pas utiliser ces informations en vue d’augmenter la valeur de son bien ? Grâce à toutes ces recherches, vous pourriez découvrir que votre maison date du XIXème siècle ! Par exemple, des vitraux signifient que la bâtisse a sûrement été rénovée dans l’entre-deux-guerres. Certains éléments de votre bien peuvent avoir une grande valeur auprès de spécialistes ou historiens. Qui sait ? Votre maison appartenait peut-être à un célèbre duc ou prince ?

Le viager vous intéresse ? Demandez une estimation viagère gratuite et sans engagement.

Vous souhaitez vendre en viager ?

  • Continuez à vivre chez vous (viager occupé)
  • Evitez des soucis de gestion (viager libre)
  • Augmentez vos revenus
  • Bénéficiez d’un suivi personnalisé à vie

Inscrivez-vous et recevez en priorité nos dernières offres par courriel !

Inscription en attente, veuillez consulter vos emails et confirmer votre inscription.

Vous pouvez à présent fermer cette fenêtre.

Cochez ci dessous pour permettre à VIAGERBEL d'utiliser vos informations pour vous contacter et vous transmettre les offres en viager récentes par e-mail:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.