Toussaint ou le respect des traditions

Le 1er novembre, le Belge honore ses défunts et la STIB lui facilite certains trajets pour accéder aux cimetières bruxellois.

Environ la moitié des Belges se rend au cimetière à l’occasion de la Toussaint et une grande majorité d’entre eux y dépose des fleurs. Cette tradition est davantage vivace chez les plus de 50 ans. Malgré le recul de la religion, la tradition de la Toussaint reste actuelle en Belgique. Fleurir les tombes, c’est une manière de célébrer la vie après la mort. Cependant, la popularité grandissante des crémations a apporté des changements. Lorsqu’il n’y a plus d’endroit physique où se recueillir, c’est l’église qui prend le relais en organisant des célébrations spéciales dédiées à ses paroissiens.

 

La STIB en pratique: horaires spéciaux du 1er novembre 2015

Ce dimanche 1er novembre et à l’occasion de la Toussaint, la STIB renforcera plusieurs de ses lignes pour faciliter l’accès aux cimetières grâce aux transports publics.

Sont concernés à Bruxelles:

  • les bus de la ligne 43 desserviront le cimetière d’Uccle-Verrewinkel entre 09h15 et 15h50
  • les bus de la ligne 59 seront déviés par l’arrêt Jules Bordet afin de desservir les cimetières d’Evere et de Schaerbeek, entre 07h20 et 17h00
  • les bus de la ligne 63 seront prolongés depuis le cimetière de Bruxelles vers l’arrêt Jules Bordet afin de desservir les cimetières d’Evere et de Schaerbeek, entre 07h45 et 17h00

un bus navette reliera directement la station de métro Crainhem aux cimetières d’Etterbeek et de Woluwe-Saint-Lambert, à proximité de l’arrêt Long-Chêne, un départ sera assuré toutes les 30 minutes entre 09h30 et 16h00

Toussaint ou le respect des traditions
Evaluez cet article