5 façons de rompre la solitude à Noël - Viagerbel

5 façons de rompre la solitude à Noël

Si Noël symbolise l’esprit de famille, le partage, beaucoup de personnes souffrent malgré tout de solitude durant les fêtes. C’est votre cas ? Pas cette année ! Voici 5 manières de ne pas être seul(e) durant la période des réveillons.

1. Aider son prochain

Le bénévolat peut vous permettre de faire d’une pierre deux coups. Vous ne passerez pas la veillée de Noël seul(e) et, en plus, vous ferez du bien à votre prochain. De nombreuses associations (Opération Thermos, Restos du Cœur, Sant’Egidio, Noël Autrement, et si vous en connaissez d’autres ? dites-le nous) ont besoin d’aide pour des missions ponctuelles les soirs de fêtes. C’est aussi une façon de relativiser et de se rendre compte que d’autres sont parfois dans des situations pires que soi. Que ce soit lire des histoires à des enfants hospitalisés ou distribuer de la nourriture aux plus démunis, aider votre prochain rompra votre solitude et vous réchauffera le cœur.

2. Réveillonner au Réseau des Noël Solidaires

Le Réseau des Noël Solidaires belge francophone organisent plusieurs activités en Wallonie et à Bruxelles. Des repas de réveillon le 24 décembre, des dîners de Noël le 25… Cette initiative de l’ASBL Educ’Actions & Dignité a lieu depuis 7 ans maintenant.

3. S’offrir une sortie culturelle

Pendant les fêtes, c’est peut-être l’occasion d’aller voir un bon film – beaucoup de cinémas sont ouverts les soirs de réveillons – ou un spectacle, une pièce de théâtre. Après les représentations, un verre est souvent offert, l’occasion de faire connaissance avec les autres spectateurs, d’échanger et… de ne pas être seul.

4. Participer à la messe de minuit

Que l’on soit croyant ou pas, la messe de minuit peut offrir un joli moment. D’autant qu’elle accueille ou se prolonge parfois par un concert de chants grégoriens, de gospel ou de chants de Noël ! Vérifiez juste que celle de votre paroisse a bien lieu à minuit, ou pas. Il arrive de plus en plus souvent que la messe de minuit commence plus tôt, parfois 18h, parfois 22h.

5. Inviter d’autres personnes seules

Vous êtes seul(e) le soir de Noël ou du réveillon de l’an ? Qu’à cela ne tienne. Invitez donc une ou plusieurs autres personnes seules. Cela peut être un(e) voisin(e), un(e) sdf, un(e) connaissance qui vous a dit qu’elle aussi serait seul(e) pour l’occasion. Osez franchir le pas, lancer l’invitation. Tout ce que vous risquez est un refus. Et pour les plus technophiles, pourquoi ne pas créer une page Facebook « Seul pour Noël à… ». Une occasion de trouver des « amis » pour partager les fêtes et/ou d’aider d’autres personnes, elles aussi seules, à ne pas l’être. Les personnes intéressées communiqueraient leur ville, leurs disponibilités et hop, la magie du réseau social fera le reste !

Toute l’équipe de Viagerbel vous souhaite d’ores et déjà d’excellentes fêtes, bien entouré(e).

5 façons de rompre la solitude à Noël
98.06% (31 votes)