Continuer à travailler quand on est pensionné

Continuer à travailler quand on est pensionné

Le passage à la retraite est un changement important. On dit souvent que les jeunes retraités peuvent enfin profiter de la vie et de la famille, faire le tour du monde… Néanmoins, l’ennui se fait parfois sentir et l’envie de reprendre le boulot refait surface. Continuer à travailler quand on est pensionné serait-ce donc la solution ?

Continuer à travailler quand on est pensionné, c’est possible ?

Depuis janvier 2015, la Belgique autorise les retraités à combiner leur pension et d’autres revenus professionnels en tant qu’indépendant ou salarié. Il est donc possible de continuer à travailler quand on est pensionné. Avant 2015, les pensionnés devaient respecter un certain plafond de rémunérations. S’ils dépassaient ce seuil, ils perdaient totalement ou partiellement leur pension. Une grande avancée sociale pour notre pays. En effet, les pensions (surtout celles des indépendants) ne suffisent généralement pas à vivre confortablement. Travailler pendant la retraite permet donc aux retraités d’obtenir un revenu supplémentaire mais également de rester actif professionnellement. L’arrivée à la retraite, c’est aussi la perte de nombreux repères. Avant cette étape, la vie est encadrée par l’école, l’entreprise… Un pensionné, lui, dispose d’énormément de liberté. Tout le monde ne s’adapte pas toujours facilement à ce changement. Maintenir un réseau social intervient aussi dans la volonté de continuer à travailler pendant la retraite.

Beaucoup de seniors travaillent pendant leur retraite pour obtenir un revenu complémentaire à la pension.

Trouver un travail pendant la retraite

Et pourquoi ne pas trouver un travail pendant la retraite pour remettre un pied dans la vie active ? Voici quelques conditions à remplir…

Vous pouvez travailler de façon illimitée dans ces situations :

  • Vous êtes âgé de 65 ans ou plus et disposez d’une pension de retraite ou d’une pension de retraite et de survie.
  • Vous êtes âgé de moins de 65 ans mais pouvez démontrer une carrière de 45 ans quand votre pension commence (à la date de début).
  • Vous bénéficiez d’une allocation de transition.

Si vous souhaitez obtenir un revenu complémentaire mais limité :

  • Vous avez 65 ans ou plus et disposez seulement d’une pension de survie.
  • Vous avez moins de 65 ans mais ne pouvez pas prouver une carrière de 45 ans à la date de prise de cours de votre pension.

Dans la deuxième situation, le travail est toujours autorisé mais dans le respect de certaines conditions :

  • Déclarer l’activité professionnelle si la situation le demande (premier paiement de la pension, exercice d’un mandat politique ou d’un autre mandat en Belgique ou à l’étranger, activité professionnelle à l’étranger…).
  • Une limite de revenus qui varie d’après l’année civile et la nature de l’activité professionnelle, l’âge, la nature de la pension, etc.
  • Ne pas jouir d’allocations sociales (ou alors, y renoncer) pour cause de maladie, chômage, prépension…

Entreprendre à la retraite

Lancer son propre projet après 65 ans, et pourquoi pas ? Les jeunes entrepreneurs sont souvent mis en avant, qu’en est-il des seniors ? Entreprendre à la retraite, c’est l’accomplissement de toute une vie. L’envie de créer son propre emploi mais également de partager son expérience. Toutefois, la peur paralyse souvent les personnes avec une idée en tête. « Et si c’était un plan complètement fou ? Je risque de tout perdre en me lançant en tant qu’indépendant ? », etc. Ces quelques lignes répondront peut-être à vos interrogations principales…

  • La protection sociale et les avantages en tant que salarié ou fonctionnaire pensionné sont des droits acquis pour toute votre vie.
  • L’affiliation à une caisse d’assurances sociales et le paiement des cotisations sociales est obligatoire comme pour tout indépendant. Ces montants ne sont pas très élevés et dépendent de vos revenus (pour une activité complémentaire).
  • Concernant l’obtention d’une pension plus importante, l’acquisition des droits à la pension n’est plus possible après l’âge de la retraite.
  • Le montant annuel de votre pension influencera l’imposition de vos revenus complémentaires.
  • En général, toute activité professionnelle doit être déclarée. Cependant, cette obligation ne s’applique pas aux pensionnés de 65 ans ou plus qui touchent déjà une pension (voir ci-dessus).
Faire le tour du monde n’est pas le seul rêve des pensionnés, certains aspirent à entreprendre.

Le viager comme complément de revenus

Si vous n’éprouvez pas l’envie de reprendre le travail, vous pouvez toujours vous tourner vers le viager. Vous pourrez vivre le plus longtemps possible dans votre maison (viager occupé) tout en sachant (et en choisissant) dans les mains de qui votre bien immobilier se trouvera plus tard. La vente en viager vous garantit un revenu complémentaire et régulier grâce aux rentes versées chaque mois par l’acheteur (ou débirentier). De plus, vous disposerez directement d’un capital grâce au bouquet. Le bouquet est une somme d’argent versée par le débirentier que les contrats de viager peuvent prévoir. Il correspond généralement à 10% du montant total du bien immobilier. L’occasion d’arrondir vos fins de mois. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre retraite, partir en vacances, participer à des activités sportives, etc. sans vous soucier des problèmes d’argent. Le revenu complémentaire d’une vente en viager n’est pas à négliger.

Le viager vous intéresse ? Demandez une estimation viagère gratuite et sans engagement.

Vous souhaitez vendre en viager ?

  • Continuez à vivre chez vous (viager occupé)
  • Evitez des soucis de gestion (viager libre)
  • Augmentez vos revenus
  • Bénéficiez d’un suivi personnalisé à vie

Inscrivez-vous et recevez en priorité nos dernières offres par courriel !

Inscription en attente, veuillez consulter vos emails et confirmer votre inscription.

Vous pouvez à présent fermer cette fenêtre.

Cochez ci dessous pour permettre à VIAGERBEL d'utiliser vos informations pour vous contacter et vous transmettre les offres en viager récentes par e-mail:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.