4 façons de financer son séjour en maison de retraite

4 façons de financer son séjour en maison de retraite

La maison de retraite, on aimerait tous pouvoir l’éviter. Quand ça n’est pas possible, il faut alors faire face à un autre problème : le coût. Des solutions existent pour aider les seniors à financer leur séjour.

Des problèmes de santé, de mobilité ou la solitude poussent de nombreux seniors à quitter leur maison ou leur appartement pour résider en maison de repos et de soins. Ils seraient plus de 120.000 en Belgique, selon la dernière étude menée par Solidaris sur le sujet, en 2017. Or, plus de 50 % de nos concitoyens n’ont pas de revenus suffisants pour payer leur maison de retraite.

La maison de retraite, combien ça coûte ?

Toujours selon la même enquête Solidaris, le coût moyen s’élève à 1.478 € par mois. D’autres avancent jusqu’à 1.800 €. Un prix qui aurait augmenté de 73 % en 20 ans ! Et qui est loin du montant de la pension de la plupart des Belges…

Le prix dépend, évidemment, de plusieurs facteurs :

  • la Région (la maison de retraite coûte plus cher en Flandre, suivie par Bruxelles et la Wallonie) ;
  • le secteur (c’est plus coûteux dans le privé et l’associatif que dans le public) ;
  • les frais annexes (pharmacie, boisson, blanchisserie, boissons, coiffeur, activités) ;
  • la qualités des prestations ;
  • etc.

Les aides financières possibles

1. La Grapa

Cette allocation est destinée aux Belges de plus de 65 ans dont la résidence principale se trouve en Belgique et dont les ressources financières s’élèvent à moins de 1.289,10 € par mois pour un(e) isolé(e), 859,40 € pour un(e) cohabitant(e) Autrement dit, si vous êtes isolé(e) et que vos ressources sont inférieures à 1.289,10 € par mois, vous recevez une Grapa vous permettant d’atteindre les 1.289,10 € par mois (chiffre au 01/01/2022).

2. L’Apa

Il s’agit de l’allocation pour l’aide aux personnes âgées de plus de 65 ans en perte d’autonomie et avec de faibles revenus. Les seniors peuvent en bénéficier qu’ils restent chez eux ou qu’ils aillent en maison de retraite. La demande doit être faite auprès de la mutualité. Le montant de l’APA dépend du degré de handicap du senior et peut atteindre, au maximum, 7.420,79 € par an (618,40 €/mois). Plus d’infos en Wallonie via l’Aviq, à Bruxelles sur le site d’Iriscare.

3. L’argent de poche pour les résidents en maison de repos

Il est versé par le CPAS aux résidents des maisons de retraite qui n’ont pas de moyens suffisants pour payer l’intégralité de leurs frais de séjour. Le montant minimal est de 93,26 € par mois. Plus d’infos sur l’argent de poche ici.

A noter : en 2017, 4,6 % des résidents de maisons de retraite bénéficiaient de l’aide du CPAS pour payer leur séjour.

4. Le viager

Vous êtes propriétaire de votre maison ou de votre appartement ? Vendre son bien immobilier en viager peut être une bonne solution pour financer son séjour en maison de retraite.

Non seulement vous percevrez un montant initial lors de la vente (le bouquet) mais aussi une rente mensuelle qui sera un bon complément à votre pension pour payer votre séjour.

Vous pouvez vendre en viager libre ou en viager occupé :

  • En viager libre, vous perdez l’usufruit du bien et devrez le quitter.
  • En viager occupé, vous conservez l’usufruit. Cela signifie que vous pouvez rester chez vous et disposer, grâce aux rentes, d’un budget pour une aide à domicile, par exemple. Si votre santé exige au bout d’un moment un séjour en maison de retraite, rien ne vous empêchera de louer à un tiers le bien vendu en viager et ainsi de percevoir, en plus de votre rente mensuelle, un loyer. De quoi payer la maison de repos, voire davantage. Mais attention, dans ce cas, il vous faudra gérer la location (ou utiliser les services d’un gestionnaire de patrimoine) et payer des impôts sur les loyers.

Vous envisagez la vente de votre bien en viager ? Nous répondons à toutes vos questions et vous accompagnons tout au long de la vente mais également après celle-ci. Contactez-nous pour une estimation gratuite.

Vous souhaitez vendre en viager ?

  • Continuez à vivre chez vous (viager occupé)
  • Evitez des soucis de gestion (viager libre)
  • Augmentez vos revenus
  • Bénéficiez d’un suivi personnalisé à vie

Inscrivez-vous et recevez en priorité nos dernières offres par courriel !

Inscription en attente, veuillez consulter vos emails et confirmer votre inscription.

Vous pouvez à présent fermer cette fenêtre.

Cochez ci dessous pour permettre à VIAGERBEL d'utiliser vos informations pour vous contacter et vous transmettre les offres en viager récentes par e-mail:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.