Les biens immobiliers les plus populaires en viager - Viagerbel

Les biens immobiliers les plus populaires en viager

Tous les biens immobiliers rencontrent-ils le même succès sur le marché du viager ? Que cherchent les acheteurs ? Quels types de biens proposent surtout les vendeurs ? Existe-t-il vraiment un bien type en viager ? On a cherché à savoir…

Une chose est sûre : tous les types de biens immobiliers (maison de rangée, villa, appartement…) sont populaires en viager. Toutefois, plusieurs facteurs interviennent dans cette popularité. C’est pourquoi il arrive qu’un type de bien rencontre plus de succès qu’un autre à tel endroit, à tel moment ou auprès de tel public. Les demandes et les offres diffèrent en outre selon les acheteurs et les vendeurs.

Plutôt viager libre ou occupé ?

Viager libre ou viager occupé, l’un est-il plus couru que l’autre ? Le succès est ici bien différent que l’on se place du côté du vendeur ou de l’acheteur.

Les demandes d’achat en viager libre sont nombreuses. Or, l’offre de biens, elle, est faible. Le viager libre représente moins de 10 % des ventes totales du viager en Belgique. Le système intéresse fortement les personnes qui veulent investir dans la brique sans recourir à un prêt et pouvoir disposer d’un bien dont ils pourront jouir à leur guise.

Le viager occupé, lui, a la cote auprès des vendeurs. Il faut dire que le viager occupé est l’essence même du viager. On s’assure d’une rente sans devoir quitter son chez-soi. Ce sont les ventes les plus intéressantes. Les acheteurs qui optent pour un bien en viager occupé voient davantage l’opération comme un investissement à long terme.

Bruxelles n’est pas la province et vice versa

Le succès d’un type de bien sera souvent à l’image du bâti de la ville ou de la région :

> à Bruxelles, ce sont essentiellement les appartements 2 chambres qui tiennent le haut du pavé. Les seniors bruxellois habitent pour la plupart dans ce type d’habitat. Quant aux acheteurs, ils plébiscitent ce bien qui rencontre aussi du succès sur le marché locatif. On peut tirer les mêmes conclusions à la Côte belge.

> en Wallonie, l’offre et la demande s’accordent davantage sur les maisons. De tous types, d’ailleurs : maison ouvrière, de rangée et même les villas.

> en Flandre, et plus particulièrement en Brabant flamand, les villas représentent l’essentiel du marché. Dans cette région, les seniors sont plus réticents à quitter leur maison pour aller en appartement. Beaucoup utilisent d’ailleurs le bouquet de la vente en viager pour améliorer leur confort.

Tout bien en ordre se vendra

Quoi qu’il en soit, si votre bâti est en ordre urbanistiquement, il finira toujours par trouver un acquéreur. Les renseignements urbanistiques doivent d’ailleurs obligatoirement être disponibles avant toute vente immobilière, aussi en viager.

Par contre, si votre bien est mal entretenu, risque de poser des problèmes structurels et n’est pas pérenne, vous aurez plus de difficultés à le vendre. Gardez toujours à l’esprit que le candidat-acquéreur veut placer son argent sans que son investissement lui pose des problèmes…

En conclusion

La demande de biens en viager connaît une croissance depuis plusieurs années. Le hic : l’offre ne suit pas. De nombreux seniors restent réticents à vendre en viager. Pourtant, il existe au moins 5 raisons de ne plus avoir peur de vendre en viager et contrairement à ce que l’on pense, vendre en viager n’est pas déshériter ses enfants

Vous avez des questions sur la vente en viager, vous cherchez une agence qui vous accompagne dans toutes vos démarches ou vous souhaitez une étude viagère gratuite en vue de vendre votre bien ? Nos bureaux de Bruxelles, Liège et Mons sont à votre disposition.