Vendre en viager, est-ce déshériter ses enfants ? - Viagerbel

Vendre en viager, est-ce déshériter ses enfants ?

La peur de déshériter ses enfants empêche nombre de seniors d’envisager la vente en viager. Pourtant, cette transaction immobilière peut aussi tourner à leur avantage. Explications.

Non, vendre en viager n’est pas déshériter ses enfants. Toutefois, beaucoup de seniors culpabilisent à l’idée d’engager une procédure de vente de leur bien. Or, rappelons-le, cette maison ou cet appartement fait partie de leur patrimoine. Et à ce titre, ils peuvent en disposer comme bon leur semble. Même s’il existe des exceptions (lire ci-après).

Mieux que la « solidarité familiale »

Certes, une fois venu le temps de l’héritage, les enfants ne pourront plus compter sur la maison ou l’appartement. Mais il restera sans doute une partie du produit de la vente du bien. Qui leur reviendra.

Certains rétorqueront que le montant sera beaucoup moindre. C’est vrai. Mais c’est aussi oublier que dans beaucoup de cas, les parents qui choisissent de vendre en viager le font pour s’assurer des fins de mois moins difficiles. Voire éviter à leurs enfants de devoir subvenir à leurs besoins… Ce qui est une obligation légale ! En Belgique, en effet, l’article 205 du code civil prévoit que les enfants paient une pension alimentaire à leurs parents dans le besoin. Cela s’appelle la « solidarité familiale ».

Pas pour les déshériter, plutôt pour les aider

Plutôt qu’envisager la vente en viager comme une façon de déshériter les enfants, on peut aussi la voir comme une manière de les aider ! Voici quelques mois, nous vous expliquions que la vente en viager peut être une option lorsqu’on souhaite aider ses enfants ou ses petits enfants à financer l’achat de leur premier logement, leur installation comme indépendant, leurs études, etc. Certains seniors font d’ailleurs une donation d’une partie du bouquet de la vente à leur(s) enfant(s) ! Tous les détails dans notre article « Vendre en viager pour aider ses enfants ».

Alors bien sûr, si vous envisagez de vendre votre bien en viager, parlez-en d’abord avec vos enfants plutôt que de les mettre devant le fait accompli. Si vous êtes plein propriétaire, ils ne pourront de toute façon pas vous empêcher de vendre. Si vous êtes époux survivant et propriétaire seulement d’une partie du bien et usufruitier pour le reste, là par contre leur autorisation sera nécessaire et une partie du capital reçu leur reviendra. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire notre article « Vendre son bien en viager quand on a des enfants ».

Vous avez des questions sur la vente en viager, vous cherchez une agence qui vous accompagne dans toutes vos démarches ou vous souhaitez une étude viagère gratuite en vue de vendre votre bien ? Appelez-nous au 02 340 16 39, nous sommes à votre disposition !

Vendre en viager, est-ce déshériter ses enfants ?
96% (10 votes)