Vendre en viager sans bouquet, pourquoi ?- Viagerbel

Vendre en viager sans bouquet

Souvent, lorsqu’on vend son bien immobilier en viager, on perçoit un bouquet à la signature de l’acte authentique de vente. Mais ce n’est pas forcément obligatoire. Quelles raisons pourraient vous pousser à vendre sans bouquet ?

Le bouquet, lors d’une vente en viager, n’a rien à voir avec la composition florale que l’on pourrait vous offrir en guise de félicitations au passage de l’acte.

Qu’est-ce qu’un bouquet ?

Le bouquet est une somme d’argent. Un apport initial payé par l’acheteur du bien au vendeur à l’acte authentique de vente (le paiement peut toutefois être différé ou fractionné).

Son montant sera déterminé par le type de vente (viager occupé ou viager libre) mais aussi par l’âge du bénéficiaire. On estime toutefois que le bouquet est généralement fixé à 10% du prix total de vente. Néanmoins, rien n’empêche d’opter pour un pourcentage différent, supérieur ou inférieur. D’ailleurs, il est même possible de vendre sans paiement d’un bouquet !

Le bouquet n’est pas obligatoire

Si le bouquet est très répandu, certains choisissent donc de s’en passer. Principalement pour deux raisons :

> obtenir une rente beaucoup plus élevée. En effet, plus le bouquet est faible, plus la rente viagère mensuelle que l’acheteur versera au vendeur sera élevée (et inversement).

> éviter de se retrouver avec une grosse somme à devoir placer/gérer. Certains seniors, en effet, ont parfois des difficultés à faire confiance aux banques. Ils préfèrent « cacher » leur argent sous leur matelas. D’autres ne sont pas familiers avec les produits de placements, qui leur font peur. D’autres encore craignent de tout dépenser rapidement.

Avant d’opter pour une vente en viager sans bouquet, gardez toutefois à l’esprit que le paiement de la rente mensuelle s’arrêtera à votre décès. Il ne pourra pas être transféré à vos héritiers. Même si la rente aura été plus importante, il se pourrait que l’acheteur n’ait finalement pas dû payer l’intégralité de la valeur de votre bien.

Toutefois, en l’absence de bouquet, ou de bouquet modeste, le législateur a pris des mesures de protection. Outre le fait que le montant de la rente doit être plus élevé, le paiement doit avoir lieu sur une période accélérée. Histoire de maintenir un équilibre entre les risques de perte et les chances de gain pour les deux parties.

Enfin, sachez que le fait de percevoir ou non un bouquet devra obligatoirement faire l’objet d’une négociation. Entre le vendeur et l’acheteur, sans oublier votre notaire ou l’agence spécialisée en viager qui vous aura aidé à réaliser les calculs de modalité de paiement du prix de la vente.

Viagerbel peut vous conseiller sur cette question et bien d’autres en tenant compte de votre situation personnelle, de vos besoins et de vos souhaits. Contactez-nous !

Vendre en viager sans bouquet
98.62% (29 votes)