Viager : vendre son bien en 5 étapes - Viagerbel Belgique

Viager : vendre son bien en 5 étapes

La vente d’un bien en viager se prépare minutieusement. Encadrée par la loi, la procédure suit une série d’étapes que nous vous détaillons une à une.

Vendre son bien en viager nécessite un minimum d’expertise. C’est pourquoi on conseille généralement de confier cette vente à une agence immobilière spécialisée. Celle-ci pourra vous accompagner tout au long des 5 étapes de la vente et répondre à toutes les obligations légales (recherches urbanistiques, certificat PEB, rédaction des documents et compromis, négociations avec l’acheteur, etc.).

1. Evaluer la valeur du bien, le bouquet, la rente

Première étape à laquelle procèdera l’agent immobilier que vous aurez mandaté (le mandat est souvent de 6 mois, renouvelable) : l’estimation de la valeur de votre bien, du montant du bouquet (le capital de départ), et le calcul de la rente viagère.

De nombreux éléments interviennent dans ces différentes estimations. De l’état du bien, à votre âge en passant par le type de vente en viager choisi (viager occupé, viager libre…), les taux d’intérêt, etc.

2. Elaborer le dossier de vente

Vous avez approuvé les montants de l’étape 1, il est temps de constituer le dossier qui présentera aux candidats-acquéreurs votre bien. Ce dossier doit comprendre plusieurs éléments importants :

– le titre de propriété ;

– l’acte de base ;

– la consultation cadastrale ;

– une attestation de sol ;

– le DIU (dossier d’intervention ultérieure) ;

– le certificat PEB (certificat de performance énergétique) ;

– les renseignements urbanistiques ;

– …

On y trouvera aussi tout le matériel nécessaire à la promotion du bien mis en vente en viager. Des photos, des plans, la description du bien…

3. Chercher un acquéreur

Via différents canaux (agence, Web, presse spécialisée, réseaux sociaux), l’agent immobilier cherchera pour vous des candidats-acquéreurs. Rien ne vous empêche, de votre côté, de faire savoir que vous vendez votre bien en viager.

Pour chaque candidat intéressé, il s’agira cependant de vérifier une série d’informations : sa solvabilité, sa respectabilité, son honorabilité… Il est important de bien choisir l’acheteur de son bien en viager. Le but étant de sécuriser au maximum la vente.

4. Signer le compromis de vente

Félicitations, vous avez trouvé un acquéreur pour votre bien. Il faut à présent signer le compromis de vente. Ce document juridique est fort complexe. Mais il ne nécessite pas de faire appel à un notaire. Chez Viagerbel, nous rédigeons ce document pour vous. Pour le signer, pas besoin de se rendre chez le notaire non plus. Cela peut se faire chez vous ! Il doit juste être signé en autant d’exemplaires que de parties signataires, puis être envoyé à votre notaire ou à celui de l’acheteur.

5. Passer l’acte de vente en viager

Le compromis signé, 4 mois maximum s’écouleront avant de pouvoir passer l’acte authentique de vente chez votre notaire. Lors de cette signature, vous recevrez le montant de votre bouquet et votre première rente.

Vous avez des questions sur la vente en viager ou vous souhaitez une étude viagère gratuite en vue de vendre votre bien ? Contactez-nous directement au 02 340 16 39.

Viager : vendre son bien en 5 étapes
5 (99.05%) 21 votes