Avenue Franklin Roosevelt, 112 b.5 - 1050 Bruxelles
+32 2 340 16 39 - info@viagerbel.be -

QU'EST CE QUE LE VIAGER ?

La vente d'un bien immobilier en viager consiste en un contrat par lequel un crédirentier (le vendeur) vend à un débirentier (l'acquéreur), la nue-propriété ou la pleine propriété du bien dont question, moyennant le paiement d'un prix converti, en tout ou en partie, en une rente viagère, qui ne s'éteindra qu'au décès du crédirentier, ou après une période déterminée.

Le vendeur perçoit généralement un apport de fonds initial payé par l'acheteur, cet apport est appelé "bouquet".

En Belgique, Il existe deux types de vente en viager :

  • Le viager occupé (La vente en nue-propriété avec réserve d'usufruit)

    Le vendeur conserve son usufruit (droit à vie) soit par l'occupation du bien soit par la perception des loyers.

    Il perçoit une rente viagère et éventuellement un bouquet.

    Cette vente a l'énorme avantage de permettre au vendeur de rester dans son bien sa vie durant ou d'en percevoir les loyers (mise en location), en augmentant considérablement son revenu mensuel net.

    Le senior reste dans son bien et profite ainsi, de son vivant, de l'investissement fait dans le bien immobilier.

    C'est donc un engagement très sérieux par lequel l'acheteur aide le vendeur à mieux vivre au quotidien.

  • Le viager libre (La vente en pleine propriété)

    Dans ce cas, le vendeur n'occupe plus le bien; il laisse donc l'entière jouissance à l'acheteur.

    Par contre, il recevra un bouquet et une rente viagère supérieure à celle proposée au point précédent (viager occupé).

    Cette vente permet de percevoir un revenu mensuel net garanti, plus élevé que le revenu locatif ; de plus elle permet d'éviter les ennuis liés à la mise en location du bien, aux dépenses liées à l'entretien et aux réparations ainsi qu'aux soucis inhérents à sa gestion.

    Une façon idéale de profiter de sa retraite.

HISTORIQUE DU VIAGER

La formule du viager est ancienne. Le mot viager viendrait du vieux français "viage" qui signifie "temps de vie".

Son image archaïque fait même parfois sourire. Elle renvoie également au célèbre film humoristique de Pierre Tchierna.

De nombreuses personnalités ont acheté en viager : Le général de Gaulle a acheté en viager sa résidence de Colombey-Les-Deux-Eglises. C’est en 1934 que le général et son épouse font l’acquisition de La Boisserie, une gentilhommière de quatorze pièces, entourée d’un terrain de 2,5 hectares. Valéry Giscard d'Estaing aurait lui aussi acquis en viager le château de sa tante.